La foule, elle rit

La Mandarine Blanche (région Île de France)
Vendredi 21 septembre – 20h30
Théâtre le Puits Manu, Beaugency
Tarifs : de 6€ à 10€
Réservations 02 38 44 95 95

Texte : Jean-Pierre Cannet
Mise en scène : Alain Batis
Avec : Raphaël Almosni, Thierry Desvignes, Alexandra Malcouronne
Scénographie : Sandrine Lamblin
Lumières : Jean-Louis Martineau
Costumes : Jean-Bernard Scotto
Création musicale : David Kpossou
Régie Lumières : Nicolas Gros
Régie son : Emilie Tramier

Bouffés par des requins, asphyxiés sous des tunnels, les clandestins ne passent plus. Rien ne sert de se faufiler, rien ne sert d’être plus noir que la nuit. Zou, dont les frères ne sont jamais revenus, comprend que pour passer il faut au contraire être le plus voyant possible. Il décide donc de passer les frontières, grimé en clown. Cette fable poétique tout public à partir de 10 ans sur le thème de la clandestinité emprunte la figure du clown et est racontée par le biais de la marionnette, des ombres, des objets et des voix.

Une production de la compagnie La Mandarine Blanche en coproduction avec La Méridienne (Scène conventionnée de Lunéville) et en partenariat avec le Festival jeune public Momix. Re-création en 2012 en partenariat avec le Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois et le Centre Culturel Le Moustier de Thorigny.


MENUS

Sur ta peau, écrire un roman…

Chantier de création de la compagnie les fous de bassan ! (Beaugency)
Dimanche 7 octobre – 16h30
Théâtre le Puits Manu, Beaugency
Tarifs : de 6€ à 10€
Réservations 02 38 44 95 95

Textes (extraits) : Le Livre du fils de Claude Louis-Combet et Corpus scripti de Marcel Moreau
Avec et par Thierry Barbet et Christian Sterne

Première grande étape d’une création qui aurait l’air d’un parcours théâtral et poétique, d’un ouvroir où deux hommes confrontent et trament leur vision du désir. De l’éveil du désir chez Claude Louis-Combet au désir sans cesse convoqué dans la maturité, le vieillissement chez Marcel Moreau.
De l’écriture comme du corps : livre-chair, peau-papier, encre-sang, sexe-verbe,... Deux univers proches et singuliers, passionnés et passionnants, destinés à se frotter et à se partager…

Production les fous de bassan !


MENUS

Monsieur K. : Chansons Dégénérées

L’Eau qui dort (Région Centre)
Samedi 24 novembre – 20h30
Théâtre le Puits Manu, Beaugency
Tarifs : de 6€ à 10€
Réservations 02 38 44 95 95

Musique : Kurt Weill
Livret : Bertolt Brecht
Chant : Jérôme Marin
Piano : Angèle Leroy
Accordéon : Fred Ferrand
Scénographie : Marine Dupont-Canard

Dans une nouvelle formation musicale, Monsieur K. s’éprend des chansons de Kurt Weill, dont la plupart des textes sont signés de Bertolt Brecht. À l’ombre des cabarets berlinois des années 30, il nous révèle ces bijoux musicaux dégénérés, empreints de sacré et de fange. Ce nouveau répertoire autour des chansons de Kurt Weill, s’inscrit dans un projet qui célèbre les dix années d’errance de Monsieur K.

Une production de la Compagnie de l’Eau qui dort, avec le soutien de la Scène Nationale d’Orléans.


MENUS

Le Contraire de l’Amour

Compagnie Passeurs de Mémoires (région Île de France)
Vendredi 25 janvier – 20h30
Théâtre le Puits Manu, Beaugency
Tarifs : de 6€ à 10€
Réservations 02 38 44 95 95

Texte : Mouloud Feraoun
Version scénique et mise en scène : Dominique Lurcel
Jeu : Samuel Churin
Violoncelle : Marc Lauras
Lumière : Cécile Juillard
Scénographie : Gérald Ascargorta
Costumes : Angelina Herrero

Mouloud Feraoun était un pur produit de la colonisation française en Algérie : instituteur kabyle, nourri de culture française. Un an après le début de l’insurrection algérienne, il a entrepris de tenir un journal. Il y raconte le quotidien de la guerre, les exactions, la peur, la torture, la mort. On y découvre aussi l’évolution complexe d’un intellectuel déchiré par sa double culture. Un homme émouvant de modestie, un Juste.
Une partition à deux voix, texte et violoncelle, intimement mêlées pour faire découvrir ce Journal.

Une production Passeurs de Mémoires, avec le soutien du Conseil Régional d’Île de France, d’Aralis/Traces immigrées en Rhône Alpes, de la Maison des Passages et de Sixième Continent.


MENUS

Les Eaux Lourdes

Théâtre Charbon (région Centre)
Jeudi 11 avril – 20h30
Théâtre le Puits Manu, Beaugency
Tarifs : de 6€ à 10€
Réservations 02 38 44 95 95

Texte : Christian Siméon
Mise en scène : Thierry Falvisaner
Comédiens : Élizabeth Mazev, John Arnold, Arnaud Aldigé et Julie Harnois
Régie générale et Lumières : Sylvain Blocquaux
Musique : Shoï Lorillard
Production et Diffusion : Geneviève de Vroeg-Bussière

Les eaux lourdes, c’est une pièce à quatre personnages qui aborde librement le mythe Médéen en le transposant quelques années après la deuxième guerre mondiale, et qui tente de répondre à cette question : Que se passe-t-il après que Médée se soit vengée de Jason ?
Pierre (Jason) a quitté Mara (Médée) à la fin de la guerre. Vingt ans après, l’amour de Mara pour Pierre est intact. Mais quel est ce passé trouble qui a brisé l’harmonie d’une famille, qui fait remonter d’on ne sait où l’odeur putride des morts que l’on cherche à cacher ?
C’est une histoire qui parle de l’amour. C’est une histoire qui parle de la Résistance. C’est l’histoire d’une machination, d’une décomposition, l’histoire d’une femme qui a aimé un homme jusqu’à tuer ses fils.
Les Eaux lourdes porte un regard intransigeant sur notre Histoire, un regard qui ne juge pas mais qui sait être lucide et juste.

Production Théâtre Charbon. Coproduction Théâtre de l’œuf à dix pas.
Avec l’aide à la production de la DRAC Centre, de la Région Centre et le soutien de la Ville d’Orléans. Ainsi que le soutien de l’Association Beaumarchais SACD pour l’aide à la production, de Créa’ture Architectes dans le cadre du mécénat, du 909 à Castelculier, et de la ville de Pithiviers pour l’aide à la résidence. Accueil en résidence de création au Théâtre de la Tête Noire.


MENUS
RENSEIGNEMENTS
ET RÉSERVATIONS :

les fous de bassan !
18 rue Julie Lour - BP 113
45190 BEAUGENCY
Tel : 02 38 44 95 95 / Fax : 02 22 44 11 95



PARTAGER SUR LE NET:

ARCHIVES LA PROGRAMMATION