mardi 10 février 2015

Dans le cadre de la saison culturelle de Beaugency : « La Mét@morphose ». Barroco Théâtre transpose le célèbre texte de Kafka dans notre époque technologique et ultra-communicante, et mêle théâtre, danse et vidéo. C’est à voir ! Le vendredi 20 février, 20h30, Théâtre le Puits-Manu à Beaugency.
Réservations au 02 38 44 95 95.

LA MÉT@MORPHOSE
VENDREDI 20 FÉVRIER - 20H30
THÉÂTRE LE PUITS-MANU - BEAUGENCY

D’après Franz Kafka
Théâtre, danse et vidéo

Écrit il y a un siècle, le célèbre texte de Kafka paraît encore d’une saisissante actualité.
Dans notre époque hyper-communicante et technologique, le monde nous apparaît comme un immense terrain d’échanges. Mais tous nos téléphones portables, ordinateurs, oreillettes, nous isolent jusqu’à modifier nos comportements, notre rapport à l’autre, notre langue, voire notre corps lui-même. La mét@morphose est en marche...

Entre vidéo, théâtre et danse, le spectacle de Barroco Théâtre s’appuie sur le texte acide et caustique de Kafka et propose une vision des modes de communication actuels.

À partir de 14 ans.

VENDREDI 20 FÉVRIER – 20H30
THÉÂTRE LE PUITS-MANU – BEAUGENCY
TARIFS : 10€ ou 6€
RÉSERVATIONS : 02 38 44 95 95 ou contact@lesfousdebassan.org



Commentaires

1 /

par Isabelle DELAIRE samedi 21 février 2015 à 11:08
la met@morphose

Dommage que je ne puisse pas venir ce soir . Donc j’envoie ce message : je trouve cela très courageux de mettre en scène « la Métamorphose » . car , pour moi c’est un texte qui se lit . La mise en scène est originale . Le jeu des acteurs ( Gregor et sa soeur ) bien , par contre , les parents hystériques , insupportables .

je suis désolée mais à aucun moment de la pièce , je n’ai ressentie d’émotion . je n’ai eu aucune empathie pour ce pauvre « cafard » et sa famille .

J’avais gardé le souvenir de la lecture ou plutôt des lectures que j’avais fait de ce texte , le souvenir de l’angoisse que cela avait fait naître en moi .

Je vais illustrer cela par une anecdote : j’étais adolescente et un jour , en poussant la porte de ma chambre , j’ai écrasé un cafard .

Cela m’a beaucoup perturbée . Tout le ressenti du texte m’est revenu d’une façon brutale . j’ai une la sensation d’avoir tué mon frère . Voilà ce que j’avais envie de dire ... J’ai bien compris les messages contenus dans cette pièce , mais le fait de le jouer , enlève l’essence même du texte . Avis très personnel ...

Ajouter un commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


MENUS

L’AGENDA

RENSEIGNEMENTS
ET RÉSERVATIONS :

les fous de bassan !
18 rue Julie Lour - BP 113
45190 BEAUGENCY
Tel : 02 38 44 95 95 / Fax : 02 22 44 11 95



PARTAGER SUR LE NET: