Accueil / Les créations

Le Sas

 

Le Sas

Création avril 2019

Texte de Michel Azama (éditions Théâtrales)
Avec Nathalie Chouteau-Gilet
Mise en scène et scénographie : Christian Sterne
Musiques : Yann Tiersen

Drôle de coin, là, entre deux mondes. La cellule des partantes. Dehors, on dit jamais partante.

Après seize ans de détention, une femme vit sa dernière nuit dans une cellule dédiée aux « partantes ». Le sas. Souvenirs, supputations, réflexions, rage, affection, ferveur, hésitations… s’entrechoquent et s’enlacent dans cet ultime espace-temps, précédant le grand saut dans le monde libre. Comment, après tant d’années, se préparer à passer d’un monde clos, grillagé, à un autre monde transformé, vieilli, indifférent ? Toute la nuit à imaginer, à fomenter, à envisager, à tergiverser… Là, dans le SAS…

Critique du spectacle par Mag Centre du dimanche 28 avril 2019
Portée par une comédienne qui investit le personnage avec une conviction qui ne nous laisse pas une minute de répit, la pièce déroule de l’intérieur, dans l’étroit espace d’une cellule au dénuement métaphorique, le sas où l’on attend la sortie, cette tranche de vie passée en prison qui l’a si peu préparée à cette libération, instant aussi attendu que craint. Avec une sorte d’incandescence personnelle, la comédienne nous narre cette vie faite autant d’humiliation que d’infantilisation, privée de ce sentiment maternel qui seul la rattache à l’ailleurs de la prison, dans cette injonction paradoxale, entre “bordel et asile” qui transforme la punition sociale en mesquineries carcérales avec ses rituels et ses codes. Loin d’aider à se reconstruire, la prison apparaît ici comme une machine à broyer des individus jetés sur le pavé à l’issue de leur peine comme des sacs vidés de leur contenu.
> Lire l’ensemble de l’article <

  • 14 ans  
  • 1h20  
  • Théâtre  

PROCHAINES REPRÉSENTATIONS

NOUS Y AVONS JOUÉ